Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fusain

  • L'œuvre de la semaine (203) : le dos tourné

    Yves Juhel 495-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 495. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    En 1990 et 1991, Yves Juhel développe son œuvre autour d'une thématique sociale. Il peint et dessine des personnages en souffrance ou en difficulté, dans la rue, au bistrot ou dans des intérieurs austères. Les ambiances sont sombres, voire douloureuses ou même morbides. 

    Cette série se compose de tableaux, à l'image de ceux numérotés 362, 462 et 463, mais aussi de dessins, comme par exemple les N° 279, 285 et celui présenté cette semaine.

    L'homme est ici solitaire, le dos tourné, accoudé à ce qui ressemble un comptoir de bar ou à la fenêtre de son appartement, regardant vers l'extérieur. Le corps se dessine en une courbe étrange, presque inconfortable. L'artiste a ici utilisé sanguine, fusain et craie blanche, et surtout un support assez rare dans son œuvre, un papier gris. Le tout dans un petit format : 24x18.

    Comme pour toute cette série, l'artiste a signé au verso, avec pour toute date la seule mention de l'année, 1990.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (201) : le mouton aux reflets mauves

    Yves Juhel 569-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 569. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Les premières œuvres d'Yves Juhel datées de 2002 ont été réalisées fin juillet-début août. L'artiste s'est-il accordé une pause avant cela ? Manquait-il d'inspiration ? De temps ? D'espace ? Les œuvres peintes durant les sept premiers mois de l'année ont-elle disparu ? Nous ne le savons pas... 

    Ce qui est certain, c'est qu'après ce grand blanc, il reprend avec des séries animalières peintes à la gouache. Et avant sa grande galerie de portraits caprins, ovin, équins et bovins (voir la série ici), il s'est attaqué à quelques animaux en pied, dont on a déjà vu un exemplaire sur ce blog (N° 326), lui même datant du 31 juillet. Points communs entre ces premières œuvres de l'été 2002, des couleurs pâles, et un fond atypique, composé d'une trame de points réguliers, comme si l'artiste avait utilisé du papier bulle enduit de peinture, appliqué ensuite sur la feuille de papier. 

    Trois de ces œuvres, peintes sur des feuilles au format Raisin (50x65), sont datées du 1er août 2002. Pour ce mouton, Yves Juhel a d'abord dessiné les contours de l'animal au fusain, avant d'utiliser une peinture très diluée pour la couleur, donnant ici à l'animal une teinte aux reflets mauves. 

    Dates et signature de l'artiste sont inscrites dans le coin inférieur droit.

    O. D.

     

  • L'œuvre de la semaine (200) : le teckel

    Yves Juhel 525-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 525. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Le 31 août 2001, en pleine série animalière, Yves Juhel prend son fusain et une pile de feuilles, et se met à dessiner, dessiner, dessiner... Au total, seize dessins sont datés de ce jour d'été. Seize études de chiens, de toutes races, dans des attitudes diverses, dont deux ont déjà été présentés sur ce blog (513, 520). Après le lévrier et le bouledogue, voici donc le teckel.

    Comme les autres, ce dessin n'est pas signé. Et il est rangé dans un classeur indiquant que ces œuvres ont été réalisées à Issy-les-Moulineaux, alors que l'artiste était encore dans les ateliers collectifs de l'Artsenal.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (188) : petit et fier

    Yves Juhel 648-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 648. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Dans le bestiaire d'Yves Juhel, les chiens tiennent une très bonne place. L'artiste s'est plu à les représenter dans diverses attitudes, jouant avec les différentes races canines. Voici ici une sorte de petit terrier ébouriffé, assis et assez fier, peint de face. 

    Yves Juhel en a esquissé les contours à l'encre et au fusain, avant de s'emparer de la gouache, tant pour l'animal que pour le fond jaune. 

    Cette œuvre a été peinte le 25 août 2001, comme indiqué sous la signature, dans le coin inférieur droit. En cette fin août, l'artiste a ainsi peint de nombreux chiens, de toutes dimensions et sur tous supports, et plusieurs portent cette date du 25, à l'image du N° 642.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (187) : deux formes dans la brume

    Yves Juhel 671-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 671. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Ce dessin d'Yves Juhel, mêlant craie blanche, sanguine et fusain, s'inscrit dans une petite série de quatre œuvres datant d'août 1996, à l'image de celles numérotées 668 et 670. Elle peut aussi être rattachée à une série un peu plus importante, six autres dessins similaires semblant un peu antérieurs (ils portent la seule mention de l'année 1996, sauf un, daté d'avril), à l'image des 266270 et 271.

    S'il ne porte ni signature, ni mention de lieu, contrairement à d'autres dessins de la série, nous sommes bien ici en Corse, et certainement en présence de deux fantômes de châtaigniers, tels ceux qui peuplent les forêts où niche le village familial de Moïta. Deux squelettes, vestiges d'anciens feux de forêts, totems roux et décharnés, se font face, s'affrontent peut-être, dans une brume pas vraiment estivale. A moins que l'on ne soit ici au cœur même de l'incendie, entre fumée suffocante et flammes ravageuses.

    Une seule date est inscrite, au bas du dessins : le 8 août 96.

    O. D.