Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2002

  • L'œuvre de la semaine (172) : chèvre en noir et blanc

    Yves Juhel 687-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 687. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Durant l'été 2002, au cœur de la vague de "portraits animaliers" (voir rétrospective ici), Yves Juhel a aussi beaucoup travaillé au fusain, comme en témoigne le dessin présenté cette semaine. Des croquis préparatoires à ses œuvres peintes à la gouache. Ainsi, il a laissé sept dessins représentant des ânes et datés du 2 août 2002, autant de bovins portant la date du 17 août, et ce seul dessin de chèvre, réalisé le 14.

    Cette chèvre fait bien entendu écho à des œuvres peintes à la même période (Voir celles numérotées 384 et 656). Sur le même dessin, l'artiste a représenté une silhouette de l'animal. Mais c'est bien la tête et ses traits (presque rigolards) qui lui semblent prioritaires, à l'image de cette grande série peinte en quelques semaines. 

    A noter que ce dessin n'est pas signé.

    O. D.

  • Rétrospective : les animaux d'août 2002

    yves juhel,art,peintre,peinture,rétrospective,2002,gouache,papier,animaux

    N° d'inv. 691. 

    13 août 2002

     

    En août 2002, Yves Juhel a peint à la gouache, sur papier au format Raisin (65x50) une galerie de portraits animaliers. Vaches, moutons, chèvres, ânes... Autant d'animaux croisés sur les routes de Corse, où l'artiste aimaient se ressourcer, l'été, et où il envisageait même de s'installer, dans la maison familiale de Moïta, petit village au cœur de la Castagniccia.

    Voici une petite rétrospective des œuvres de cette série qui ont déjà été présentées sur ce blog. Elles sont ici classées dans l'ordre chronologique. A noter qu'il suffit de cliquer sur chaque photo pour avoir accès à une présentation complète de l'œuvre.

     

     

    yves juhel,art,peintre,peinture,rétrospective,2002,gouache,papier,animaux

    N° d'inv. 568. 

    16 août 2002

     

    yves juhel,art,peintre,peinture,rétrospective,2002,gouache,papier,animaux

    N° d'inv. 679. 16 août 2002

     

    yves juhel,art,peintre,peinture,rétrospective,2002,gouache,papier,animaux

    N° d'inv. 656. 16 août 2002

     

    yves juhel,art,peintre,peinture,rétrospective,2002,gouache,papier,animaux

    N° d'inv. 676. 17 août 2002

     

    yves juhel,art,peintre,peinture,rétrospective,2002,gouache,papier,animaux

    N° d'inv. 172. 18 août 2002

     

    yves juhel,art,peintre,peinture,rétrospective,2002,gouache,papier,animaux

    N° d'inv. 384. 19 août 2002

     

    yves juhel,art,peintre,peinture,rétrospective,2002,gouache,papier,animaux

    N° d'inv. 655. 

    21 août 2002

     

    yves juhel,art,peintre,peinture,rétrospective,2002,gouache,papier,animaux

    N° d'inv. 570.

    23 août 2002

  • L'œuvre de la semaine (168) : la chèvre aux reflets rose-orangé

    Yves Juhel 656-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 656. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Plus d'une vingtaine de "portraits" animaliers peints en une dizaine de jours... C'est le défi qu'a relevé Yves Juhel, entre le 13 et le 23 août 2002, alors qu'il se trouvait à Moïta, en Corse. Une vingtaine de gouaches, représentant vaches, ânes, moutons et chèvres (voir la rétrospective), comme celle présentée ici, facilement identifiable avec sa barbichette. Un animal blanc aux reflets rose-orangé, qui fixe l'observateur, se découpe dans un décor de feuilles peint autour du sujet, en deux temps : bleu pâle dans la partie inférieure, et noir dans la partie supérieure.

    Hélas, cette œuvre n'est pas signée. Elle porte en revanche trois dates, en bas à droite : les 14, 15 et 16 août 2002.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (166) : "Le Bavarois"

    Yves Juhel 709-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 709. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    A la fin de l'été 2002, Yves Juhel a franchi une nouvelle étape dans ses séries de portraits peints à la gouache sur papier. De cette période, il a laissé une trentaine d'œuvres, pour l'essentiel rassemblées dans une pochette sur laquelle il a inscrit : "Personnages à plumes, bourgeois, Indiens, militaires. Août/septembre 2002".

    Nous avons déjà vu ici plusieurs gouaches issues de cette série : celles inventoriées sous les N° 703, 694, 717, 721 et 692. Cette dernière a d'ailleurs été peinte le 4 septembre 2002, tout comme ce "Bavarois" que nous présentons cette semaine. Un personnage clairement identifié par l'artiste (en bas à gauche) et qui porte ces fameuses plumes, élément récurrent de la série, et que l'on retrouvera d'ailleurs l'année suivante, dans une ultime galerie de portraits (à voir ici). 

    Les traits de l'homme sont difficiles à distinguer, émergeant de taches lancées sur le papier et encadrées d'une coiffe grossière. Seules finesses, quelques traits d'encre définissant les contours, et un plumet rouge dessiné avec précision, au sommet de la chevelure (ou du couvre-chef). Des plumes qui semblent faire écho à celles, noires et massives, qui pendent sur la joue de ce Bavarois.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (144) : vert couvre-chef

    Yves Juhel 703-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 703. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

     Cette œuvre d'Yves Juhel mêlant gouache et encre, et peinte sur papier au format 65x50 appartient à une vaste série d'une trentaine de personnages, commencés pour beaucoup vers la mi-août 2002 et achevés, pour la totalité, entre le 1er et le 8 septembre de cette même année.

    Il s'agit donc là d'une série menée non pas œuvre après œuvre, mais dont toutes les composantes sont créées simultanément, se nourrissant mutuellement. On imagine ainsi l'artiste, pendant quelques semaines, face à toutes ces feuilles étalées devant lui ou punaisées au mur, comme autant de pages d'un livre démembré dont il tenterait de trouver la cohérence en les rédigeant en parallèle.

    Ainsi, si deux dates, les 5 et 7 septembre 2002, sont inscrites au bas de ce portrait, pas moins d'une douzaine des gouaches de cette série portent mention de ce 7 septembre, dont neuf en font la date d'achèvement. C'est par exemple le cas des œuvres numérotées 694 et 717, que nous avons présentées sur ce blog précédemment.

    Un certain nombre des personnages de cette série sont identifiables (militaires, Indiens, portant chapeaux ou plumes, possibles autoportraits,  etc.). Ici, c'est plus compliqué. Les traits sont plus grossiers. Porte-t-il un couvre-chef ? Un turban peut-être ? Ou une coiffure verte ? Un oeil et une oreille se distinguent, à droite. Mais est-il de profil ou de face ? Impossible à savoir. Petite facétie de l'artiste : ce cadre de forme carrée peint à l'intérieur de sa feuille rectangulaire, dont finalement il s'affranchit en en sortant volontairement pour figurer le col de son personnage.

    O. D.