Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

1995

  • Série : les arbres en couleur (1992-1995)

    Vignette 826.jpg

    N° 826

    Juin 1994

     

    Dans la première moitié des années 1990, Yves Juhel a peint une série d'arbres colorés, à l'huile sur toile, dans des formats très variés. Une série dont huit œuvres sont arrivées jusqu'à nous. La plupart de ces tableaux, tous achevés en 1994 et 1995, ont été peints sur plusieurs mois, un d'entre eux ayant même été commencé en 1992. Des arbres  qui évoluent dans des paysages quasi flamboyants et qui, pour certains, ont presque figure humaine. Il est vrai que dans le même temps, l'artiste  figure beaucoup de personnages à grosse tête. Entre feuillage dense et tête disproportionnée d'une part, et entre tronc et buste monolithique d'autre part, les similitudes visuelles apparaissent dans ces deux thèmes.

    Durant cette période, Yves Juhel a peint d'autre séries. Mais il est revenu à celle-ci, plus ou moins régulièrement, laissant ses toiles se reposer pour mieux les faire évoluer, quelques semaines ou mois plus tard.

    Voici celles que nous avons déjà présentées sur ce site. La date indiquée est celle d'achèvement de l'œuvre. En cliquant sur chaque image, il est possible d'accéder à la fiche complète du tableau.

    O. D.

     

    Vignette 74.jpg

    N° 74

    Juillet 1994

     

    Vignette 310.jpg

    N° 310

    Octobre 1994

     

    Vignette 151.jpg

    N° 151

    1995

     

    Vignette 162.jpg

    N° 162

    1995

     

    Vignette 309.jpg

    309

    23 mai 1995

     

  • L'œuvre de la semaine (192) : l'arbre au sommet de la colline

    Yves Juhel 162-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 162. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Au milieu des années 90, entre deux personnages à grosse tête, difformes, évoluant en trois dimensions, dans une sorte de magma, Yves Juhel a peint une petite série composée de huit arbres flamboyants. Comme pour ses personnages, ces arbres, plantés au sommet d'une colline, sont taillés dans une matière grasse, rugueuse, qui donnerait à toucher autant qu'à voir, et où accroche et se heurte la lumière.

    Certains de ces majestueux sont en grand format; d'autres non, à l'image du N° 151 et de celui-ci, peint sur une toile de 35,5 x 27,5. Il émerge ici d'une terre rouge et brune, et se détache sur un ciel gris d'orage et partiellement bleu. 

    Au dos de cette petite toile, l'artiste a signé et indiqué l'année de sa réalisation : 1995.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (42)

    Yves Juhel 151-Photo OD.JPG

                                                            N° d'inv. 151. Prix : nous contacter. Photo O. D. 

     

    Le milieu des années 90, période des petites séries, des expérimentations multiples... Huit arbres flamboyants restent de cette époque. Huit majestueux qui semblent jaillir de terre. Faits de terre et de feu, même. Certains d'entre eux explosent en grand format, comme l'œuvre n° 309. Et d'autres en petits formats, comme cette huile sur toile de 38x29,5.

    Un tronc rouge émergeant d'une terre noire, comme une éruption faisant vivre un feuillage craquelé, derrière lequel semble couver un feu, une lave bouillonnante. Cet arbre, c'est sans conteste la rencontre du tellurique et de l'aérien. Une seule année pour figer cette vie, inscrite au dos de la toile : 1995, suivant une signature, Yves Juhel. On n'en saura pas plus sur le temps qu'il lui aura fallu pour peindre ce tableau. Un tableau puissant par lui-même mais qui, on le verra plus tard, prend tout son sens, au côté des deux autres arbres de même format...

    O. D. 

  • L'œuvre de la semaine (30)

    Yves Juhel 309-Photo PJ.JPG

                                                            N° d'inv. 309. Prix : nous contacter. Photo Pierre Juhel

     

    Le milieu des années 1990 est riche en petites séries, comprenant seulement quelques exemplaires. S'agit-il d'expériences ayant tourné court ou ayant servi de tremplins à d'autres séries ? Ou bien, comme on l'a déjà écrit ici, Yves n'a-t-il conservé que quelques œuvres témoins, et détruit les autres, soit parce qu'il n'en était pas satisfait, soit par souci de récupérer des supports (toile, bois) coûtant cher ?

    Cet arbre flamboyant fait ainsi partie d'une toute petite série d'arbres peints à l'huile sur des toiles de grand format (200x170). A la même époque, on retrouve également quelques-uns de ces arbres dans des formats plus réduits. Si, au recto, Yves Juhel a daté cette œuvre de 1994, au dos, pas moins de treize dates apparaissent. Des dates qui vont de septembre 1993 au 23 mai 1995. Ce qui signifie qu'au-delà de l'année inscrite sur le devant de la toile, l'artiste s'est encore accordé la liberté de faire évoluer son œuvre, plus d'un an et demi après l'avoir commencée. Une liberté qui pourrait là encore être le signe d'une insatisfaction, à moins qu'il ne s'agisse d'un désir (conscient ou pas) de faire vivre son œuvre le plus longtemps possible.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (10)

    Yves Juhel 158-Photo OD.JPG

                       N° d'inv. 158. Prix : nous contacter. Photo Olivier Desveaux

     

    Encore un nouvel univers exploré par Yves Juhel. Nous sommes ici au milieu des années 90. Si ses huiles sont très souvent marquées par les volumes qu'elles déploient sur trois dimensions, on atteint avec cette série les sommets de ce qu'Yves a laissé en matière de masses et de reliefs.

    Cette série est composée d'une dizaine de petits formats (ce tableau mesure 24,5x16,5 cm) représentant d'étranges personnages à grosse tête, tels qu'on en retrouve dans d'autres œuvres d'Yves et à d'autres périodes. Celui-ci est daté des années 1994 et 1995, et signé. Le tableau est entouré d'un galon noir qui a été posé par l'artiste. 

    O. D.