Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Yves Juhel (1969-2003), peintre

  • L'œuvre de la semaine (137) : la femme totem

    Yves Juhel 265-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 265. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    L'état actuel de l'inventaire des œuvres d'Yves Juhel fait apparaître quatorze réalisations datées d'avril 1996. Il s'agit exclusivement de dessins au fusain. Un d'entre eux représente un paysage corse (N° 271), une douzaine des études de visage (à l'image du N° 224), et deux autres des études de femmes, en pied, droites, telles des totems. A noter que quelques autres dessins au fusain, dont une femme totem, semblent avoir été réalisés durant la même période, mais ne sont ni datés, ni signés.

    Celle-ci a été dessinée sur papier (64x45) au fusain, avec quelques traits de craie blanche, le 10 avril 1996. Cette femme est nue, et semble porter un fardeau (Un pot en terre ? Un sac ?) sur la tête. Cette étude n'a donné lieu, par la suite, à aucune œuvre aboutie. Du moins aucune qui, à notre connaissance, n'ait été conservée par l'artiste.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (136) : le citron gâté

    Yves Juhel 50-Photo PJ.JPG

    N° d'inv. 50. Prix : nous contacter. Photo : Pierre Juhel

     

    Les fruits ont retenu l'attention d'Yves Juhel sur une seule et courte période, début 1997. Ces natures mortes, il les a déclinées en différents formats. Ici, c'est une toile de 16x22 qui accueille ce citron gâté, qui semble recouvert de moisissure. Car les fruits peints par l'artiste ne sont jamais de toute première fraîcheur. Yves Juhel s'attarde plutôt sur leur lente décomposition et la pourriture qui les gagnent. Qu'ils soient uniques, comme sur cette petite toile, sur la N° 49 (avec laquelle elle contraste, fruit foncé sur fond clair, contre fruit clair sur fond foncé...) ou la N° 467, deux (N° 355), trois (N° 466), ou beaucoup plus (N° 65, par exemple), tous les fruits sont abîmés.

    Ce petit tableau a été signé et daté (1997) par l'artiste, au recto, en haut à droite.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (135) : un regard dans un miroir

    yves juhel, art, peintre, peinture, l'œuvre de la semaine, gouache, encre, papier, 2002, personnages

    N° d'inv. 717. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Voici ce qui est, en l'état actuel de notre inventaire, l'une des cinq dernières œuvres d'Yves Juhel peintes en 2002. En septembre de cette année-là, l'artiste a peint une petite trentaine de personnages, consacrant à chacun plusieurs journées, le temps de faire évoluer un à un ces portraits, jonglant entre l'encre et la gouache. 

    C'est ainsi que cinq de ces œuvres ont été achevées le 8 septembre, dernière date apparaissant en 2002. Pour celle-ci, cette date est accolée à la signature, en bas à droite, comme un point final. Deux autres dates sont mentionnées toutefois, comme autant d'étapes, en bas à gauche, écrites au crayon : les 31 août et 7 septembre.

    Cette grande série de portraits mêle divers personnages, à chapeaux, à plumes, des Indiens et des militaires... Et puis alors que cette série ouvre, fin août, sur un autoportrait (N° 672) déjà présenté ici, certains de ces personnages lui font un peu écho. C'est à mon sens le cas ici. On ne saura jamais si l'artiste a voulu se représenter. Mais est-ce dans l'attitude générale ? Dans la forme du visage ? Dans ce regard droit, comme celui que l'on porte à soi-même dans un miroir ? Il me semble y retrouver quelque chose d'Yves Juhel... Juste une impression, sans doute...

    O. D.

     

  • L'œuvre de la semaine (134) : des labours sous un ciel gris

    Yves Juhel 102-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 102. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Dans sa toute première série de paysages peints à l'huile en petit format (24x16), Yves Juhel s'est amusé avec la verticalité et l'horizontalité. Sur des toiles prises dans le sens de la hauteur, il a en effet représenté une terre tranchée en larges bandes horizontales, comme autant de sillons de labours, avec, au sommet, peu de place laissée au ciel, gris pâle. Une composition en bandes que l'on retrouve dans la toile N° 110, issue de la même série, mais également dans des tableaux de séries de paysages  postérieures, comme dans le N° 109, par exemple. 

    Cette toute première série n'est composée que de six œuvres (datées, du moins...). Celle-ci semble être la première, puisqu'elle porte la seule mention de l'année 1996, au verso. Trois autres datent de février 1997, et deux de mars 1997. Hélas, aucune n'est signée.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (133) : la journée des chiens

    Yves Juhel 652-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 652. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    On savait l'année 2001 (et surtout l'été) particulièrement riche, dans la carrière d'Yves Juhel. Et au cœur de cet été, certains jours sont très représentés. Comme le 13 juillet, qui apparaît sur pas moins d'une dizaine d'œuvres : deux fois pour des gouaches qui seront achevées quelques jours plus tard, et huit fois pour des peintures mêlant encre et gouache très aquarellée. On retrouve ainsi deux papillons, un félin pouvant s'apparenter à une panthère, et cinq chiens, parmi lesquels l'œuvre numérotée 382, et celle présentée ici. Des œuvres sur papier (ici 50x65,5) constituant une belle série, où les traits de l'encre se marient à une peinture très diluée

    Au bas de cette œuvre, outre la date et sa signature, l'artiste a inscrit un titre :"Chien basset jambe torse". Sachant que sur les deux derniers mots, j'ai un doute...

    O. D.