Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Yves Juhel (1969-2003), peintre

  • L'œuvre de la semaine (163) : bouquet éclaté et contrasté

    Yves Juhel 71-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 71. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    13 avril 2000-2 avril 2001 : dans la vie d'Yves Juhel, une année quasiment exclusivement consacrée à sa grande série des "bouquets éclatés". Au total, pas moins de 33 œuvres vont naître durant ces douze mois. Des toiles de grand format pour l'essentiel, avec pour traits communs un fond très travaillé, un noyau explosif (un vase ou un pot, dans les premiers tableaux), et quelques tiges et fleurs éparses.

    Ce tableau de 180x180 fait exploser quelques tiges à peine visibles et fleurs rouges (comme souvent), sur un fond jaune pâle, à partir d'un magma sombre, sorte de trou noir sans fond. Il ne s'agit peut-être pas du plus percutant des tableaux de cette série, mais c'est sans conteste l'un des plus contrastés.

    Au verso, avec la signature de l'artiste, seules deux dates sont inscrites (ce qui est peu, au regard des autres œuvres de la collection) : les 22 et 24 juillet 2000. Non pas qu'Yves Juhel l'ait peinte en seulement deux jours. Mais sans doute n'a-t-il indiqué là que les dates les plus significatives, ou a-t-il tout simplement oublié de noter quelques-unes des étapes de réalisation de ce tableau.

    O. D.

  • Rétrospective : les personnages de 2003

    Vignette 399.jpg

    N° d'inv. 399

    7 mars 2003

     

    2003... Les quelques mois qui ont précédé sa mort, Yves Juhel a peint  une vaste galerie de portraits, dans la lignée de toutes celles qu'il avait produites les années précédentes.

    Cette série a intégralement été peinte à la gouache sur papier, en format 65x50. Plumets, feuillages, perles, œil unique, profil en forme de 2... Autant d'éléments récurrents, disséminés au fil des œuvres. 

    On compte ainsi des dizaines de gouaches, qui pourraient être regroupées en deux sous-séries : une première peinte en mars 2003; et une seconde entre mai et juillet de la même année. Voici toutes celles que nous avons d'ores et déjà présentées sur ce blog. Il suffit de cliquer sur l'image pour retrouver la fiche complète...

     

    Vignette 441.jpg

    N° d'inv. 441

    17 mars 2003

     

    Vignette 190.jpg

    N° d'inv. 190

    17 mars 2003

     

    Vignette 393.jpg

    N° d'inv. 393

    18 mars 2003

     

    Vignette 411.jpg

    N° d'inv. 411

    21 mars 2003

     

    Vignette 397.jpg

    N° d'inv. 397

    22 mars 2003

     

    Vignette 407.jpg

    N° d'inv. 407

    27 mars 2003

     

    Vignette 402.jpg

    N° d'inv. 402

    29 mai 2003

     

    Vignette 373.jpg

    N° d'inv. 373

    Juin 2003

     

    Vignette 376.jpg

    N° d'inv. 376

    7 juin 2003

     

    Vignette 417.jpg

    N° d'inv. 417

    25 juin 2003

     

    Vignette 442.jpg

    N° d'inv. 442

    3 juillet 2003

     

    Vignette 420.jpg

    N° d'inv. 420

    13 juillet 2003

     

    yves juhel,art,peintre,peinture,rétrospective,gouache,papier,2003,personnages,plumes,perles,feuillage

    N° d'inv. 432

    18 juillet 2003

     

    Vignette 431.jpg

    N° d'inv. 431

    20 juillet 2003

  • L'œuvre de la semaine (162) : grosses perles et petite mèche

    Yves Juhel 432-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 432. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Voici un exemple de plus, dans la série des personnages de 2003, la dernière peinte par Yves Juhel avant sa mort. (Voir la rétrospective ici). Une série peinte à la gouache, sur papier, et dont on a déjà vu qu'elle présentait de nombreux traits communs, dont on retrouve certains ici, comme le collier de perles et l'œil unique.

    Sur ce fond jaune, qui dégage aux marges un petit cadre non peint, le visage est pâle, le teint blafard, et seul l'œil à peine esquissé s'y distingue. Une petite mèche noire couvre le sommet du crâne, et à l'autre extrémité, cachant le cou, l'imposant collier a été peint en trois étapes, en noir, en blanc, puis à nouveau en noir. Petite spécificité étonnante et unique dans cette série, cette barre noire qui semble flotter au dessus de la tête.

    Cette gouache est signée, et datée su 18 juillet 2003.

    O. D.

     

     

  • L'œuvre de la semaine (161) : la souris aux oreilles jaunes

    Yves Juhel 623-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 623. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Dans la frénésie animalière de l'été 2001, les animaux se succèdent à un rythme effréné. Pour la seule journée du 15 juillet, trois œuvres sont peintes à la gouache sur papier : un bélier, un dindon (N° 580), et cette souris à  l'œil et aux oreilles jaunes. 

    Il y a toujours du mouvement, de la spontanéité, de la rapidité, dans l'art d'Yves Juhel. Et cette souris en est un exemple. Quelques taches roses et jaunes, à la gouache très diluée, pour donner la forme générale de l'animal... Puis des lignes vives et fines de fusain et d'encre, pour en appuyer les contours et quelques éléments précis, comme les moustaches... On imagine que le rongeur a pris vie très rapidement, sur le papier. A peine le temps de sécher, et l'artiste est passé à un autre animal. Puis un autre... Puis un autre...

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (160) : paysage corse

    Yves Juhel 670-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 670. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Pour l'année 1996, l'inventaire des œuvres d'Yves Juhel fait état, entre autres, d'une grosse dizaine de paysages corses dessinés au fusain sur papier. Six d'entre eux ne portent mention que de l'année (comme les N° 84, 266 et 270), un est daté du 1er avril (N° 271), et quatre d'août, à l'image du N° 668, et du dessin présenté cette semaine daté, au verso, du 12. Pour celui-ci, l'artiste a mêlé le fusain à la sanguine et à la craie blanche. 

    O. D.