Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vache

  • L'œuvre de la semaine (194) : une vache sur fond brun

    Yves Juhel 682-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 682. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Voici un des portraits tiré de la vaste galerie animalière peinte par Yves Juhel en quelques semaines, durant le mois d'août 2002. Une série qui présente chèvres, ânes, moutons et vaches de face, réalisés à la gouache, sur papier au format 65x50. Ainsi, toutes les vaches, que l'on peut retrouver dans la rétrospective en cliquant ici, présentent la même attitude, mais sur des fonds et dans des couleurs différentes. Un fond qui se dessine là dans les tons bruns.

    Cette gouache est signée "Y. Juhel" et datée des 17, 18 et 19 août 2002.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (170) : la vache au teint jaune

    Yves Juhel 62-Photo PJ.jpg

    N° d'inv. 62. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Voici un nouveau spécimen issu du bestiaire d'Yves Juhel, datant de  2001. Cette vache grise au teint jaune a été peinte à l'huile, sur une toile de 55x46, un format peu utilisé par l'artiste.

    Si l'on est une fois encore ici au cœur de la grande série animalière qui se décline en des dizaines d'exemplaires, les dates qui figurent au dos de ce tableau non signé laissent perplexe. En effet, entre le 9 novembre 2000, le 26 mars 2001 et le 4 septembre 2001, l'auteur aurait peint cette œuvre en près de dix mois, et sur des périodes très différentes : la première date coïncide en effet avec l'achèvement d'une petite série de paysages de moyen format (voir les œuvres N° 96 et 97); la deuxième avec la fin de séries de paysages et de bouquets éclatés de grand format; et la troisième correspond bien à la série animalière. Une des hypothèses d'un tel étalement, collant peu avec la cohérence de l'œuvre d'Yves Juhel, pourrait être que l'artiste a commencé cette toile avec un autre projet en tête, l'a laissée dormir quelque temps, avant de la réintégrer à son bestiaire, le moment venu. Mais là encore, aucune certitude. Et à l'arrivée, seul compte le regard un peu naïf, désappointé et finalement attachant de ce bovin au teint cireux.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (139) : portrait bovin

    yves juhel,peintre,peinture,art,l'œuvre de la semaine,gouache,papier,2002,animaux,vache

    N° d'inv. 570. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    La dernière série animalière d'Yves Juhel date d'août 2002. Elle se compose de "portraits" de vaches, chèvres, moutons, ânes, peints en Corse.

    Dans cette série peinte à la gouache sur papier au format Raisin (65x50), les bovins tiennent une large place, comme on l'a déjà vu, avec les œuvres numérotées 172 et 655. Toutes ces vaches sont représentées dans la même attitude : corps de profil, tête tournée à droite, vers nous, regard curieux et oreilles attentives, de telle sorte que l'on ne sait qui, de l'animal ou de l'humain, observe l'autre. Mais alors que l'artiste aime jouer avec les couleurs, ici, il donne un peu plus dans la sobriété, se contentant d'un fond gris, pour une vache rouge.

    L'œuvre est signée, en haut à droite, et elle comporte trois dates, en bas à droite : les 17, 20 et 23 août 2002.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (99)

    Yves Juhel 655-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 655. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Entre le 15 et le 23 août 2002, soit en une grosse semaine, Yves Juhel a peint une vingtaine de "portraits d'animaux", étoffant son bestiaire d'une nouvelle série. Une vingtaine de gouaches sur papier auxquelles il faut ajouter de nombreux dessins, travaux préparatoires à ces œuvres représentant des animaux domestiques que l'artiste pouvait côtoyer quotidiennement dans son village corse de Moïta : vaches (N° 172), moutons, chèvres (N° 384, n° 568), ânes...

    Cette série se caractérise par une palette de couleurs particulièrement variée; des sujets qui, pour beaucoup, ont l'attention captivée par l'artiste; des portraits ne représentant que la tête de l'animal, comme si le peintre avait voulu avant tout en capturer l'expression.

    La gouache présentée ici est doublement signée : une signature à la peinture en haut à gauche, et une autre au crayon en haut à droite, sous laquelle sont mentionnées pas moins de cinq dates, les 17, 18, 19, 20 et 21 août 2002. Autant de dates qui se recoupent avec les autres œuvres de la série, montrant que l'artiste n'hésitait pas à travailler sur plusieurs productions simultanément.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (49)

    yves juhel, peintre, peinture, art, gouache, papier, l'œuvre de la semaine, animaux, vache, 2002

                           N° d'inv. 330. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Durant l'été corse de 2002, Yves Juhel a peint de nombreux animaux, à la gouache. On l'a vu avec les œuvres répertoriées 172 et 384. On le voit encore avec cette vache, qui se distingue nettement des autres par son format.

    En effet, à cette époque, Yves peint sur des feuilles uniques, en 65x50. Mais pour quelques-unes de ses gouaches, il va choisir de réunir deux, voire quatre feuilles de papier, collées entre elles à l'aide de ruban adhésif, au dos. Ainsi, sur ce nouveau format papier imposant (130,5x101), quelques exemplaires de son immense bestiaire prennent une toute autre dimension. Surtout, l'artiste semble retrouver son plaisir de peindre sur grand format, qui lui était si cher à l'époque de ses huiles et de ses travaux aux ateliers de l'Artsenal. Et si les fonds sont évidemment bien moins élaborés que sur ses toiles, ils n'en sont pas moins originaux. Avec notamment cette trame régulière, qui apparaît aux pieds de l'animal et à droite de sa tête, réalisée au pochoir, ou plutôt à l'aide de l'empreinte d'un matériau imprégné de peinture.

    Cette œuvre est datée des 11 août et 2 septembre 2002. Elle n'est hélas pas signée.