Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

paysage

  • L'œuvre de la semaine (204) : un paysage aride sous un ciel menaçant

    Yves Juhel 145-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 145. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Le 7 août 2000, alors qu'il travaille essentiellement sur sa grande série des bouquets éclatés, Yves Juhel fait une pause et commence quatre tableaux, quatre paysages, sur des formats identiques, en 46x38. Que se passe-t-il ensuite ? Mystère... Ce qui est certain, c'est que ces quatre toiles, il ne les achève que trois mois plus tard, le 9 novembre 2000. Ce sont du moins les deux seules dates inscrites au dos de ces œuvres, aux côtés de la signature de l'artiste. Un délai étonnant, tout comme la date d'achèvement. Peu de d'œuvres d'Yves Juhel ont en effet réalisées en automne et en hiver.

    Deux d'entre elles ont déjà été présentées sur ce blog, répertoriées sous les numéros 96 et 97. En voici une troisième. Un paysage qui se découpe en trois parties, entre un premier plan jaune aride, un second plan d'un vert lumineux, éblouissant, et un ciel en contraste, orageux, d'un gris vert menaçant. 

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (197) : le feu sur l'horizon

    yves juhel,art,peintre,peinture,l'œuvre de la semaine,huile,toile,paysage,2001

    N° d'inv. 47. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Durant l'été 2001, au cœur de sa grande série animalière, Yves Juhel a peint quelques petits paysages. Deux nous sont parvenus, l'un n'allant pas sans l'autre. Le premier a déjà été présenté (N° 46). Le second, le voici. Tous deux sont de petite taille : 22x16 pour l'un, qui est le pendant vertical de celui-ci (16x24). Et tous deux offrent une terre sombre et nue, un ciel gris, et un couchant flamboyant, faisant penser à un incendie sur l'horizon. L'un est rouge, vif, ardent et l'autre, ici, semble s'estomper, virant au orange et au jaune, comme s'il avait été photographié quelque temps après le premier, sur un sol où l'ombre l'a peu à peu emporté.

    Quelle est la place de ces petites huiles sur toile dans l'œuvre d'Yves Juhel ? Si depuis 1996, l'artiste n'a cessé de peindre sur ce thème, il s'agit là de ses deux derniers paysages. Un binôme signé et daté de septembre 2001, au verso. Avant cela, quelques-uns, plus doux, avaient été peints au printemps (N° 88 et N° 95), période qui avait aussi vu les dernières touches apportées à ses fameux paysages en grand format. 

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (191) : labours sous un ciel rosé

    yves juhel, art, peinture, peintre, l'œuvre de la semaine, 1997, huile, toile, paysage

    N° d'inv. 112. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Parmi les nombreuses séries de paysages peintes par Yves Juhel, beaucoup l'ont été sur des toiles de petit format, à l'image de celle dont est tiré ce tableau, en 24x16. Il appartient à un petit groupe de cinq paysages verticaux, où les strates horizontales, les plus sombres, évoquent des labours en hiver, et s'éclaircissent en se rapprochant de la ligne d'horizon et de la lumière du ciel. Ici, un beau ciel rosé par un soleil de fin de jour...

    Ces cinq toiles ne sont hélas pas signées. Elles sont en revanche datées de février (comme celle-ci et la N° 110) et de mars 1997.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (187) : deux formes dans la brume

    Yves Juhel 671-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 671. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Ce dessin d'Yves Juhel, mêlant craie blanche, sanguine et fusain, s'inscrit dans une petite série de quatre œuvres datant d'août 1996, à l'image de celles numérotées 668 et 670. Elle peut aussi être rattachée à une série un peu plus importante, six autres dessins similaires semblant un peu antérieurs (ils portent la seule mention de l'année 1996, sauf un, daté d'avril), à l'image des 266270 et 271.

    S'il ne porte ni signature, ni mention de lieu, contrairement à d'autres dessins de la série, nous sommes bien ici en Corse, et certainement en présence de deux fantômes de châtaigniers, tels ceux qui peuplent les forêts où niche le village familial de Moïta. Deux squelettes, vestiges d'anciens feux de forêts, totems roux et décharnés, se font face, s'affrontent peut-être, dans une brume pas vraiment estivale. A moins que l'on ne soit ici au cœur même de l'incendie, entre fumée suffocante et flammes ravageuses.

    Une seule date est inscrite, au bas du dessins : le 8 août 96.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (185) : paysage au ciel bleu

    Yves Juhel 95-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 95. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    En mars 2001, alors qu'il apporte la dernière touche à sa série des bouquets éclatés, Yves Juhel peint quelques paysages à l'huile, sur des toiles de petit et de moyen formats, à l'image de ceux numérotés 44 et 88. Des tableaux qui font écho à une plus vaste série, paysages en grand format peints entre 1999 et février 2001 (N° 331 ou 425, par exemple), ou à d'autres paysages épars.

    Celui-ci a été peint sur une toile de 29x36, les 4, 17 et 29 mars, comme l'a indiqué l'artiste au verso. Le ciel est bleu et parcouru de trainées nuageuses. La nature est sauvage, comme balayée par les vents au sommet d'une colline, d'un blanc laiteux, parsemée de fleurs d'un orange pâle. 

    O. D.