Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Yves Juhel (1969-2003), peintre - Page 2

  • L'œuvre de la semaine (189) : comme un bouquet de plumes sur un visage

    Yves Juhel 398-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 398. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Ce personnage porte quelques-uns des traits propres à la vaste galerie de portraits peinte en 2003 (voir ici) : un plumet, une forme de 2 ou de L... Pourtant, cette gouache sur papier se démarque des autres par de nombreux points. D'abord cette tête plus ronde qu'à l'accoutumée, à la peinture grise et au visage parsemé de taches rouges. Il y a aussi ce mouvement, dans la lettre L, qui plus que jamais a des allures de signature ou de lettrine. Une forme directement unie au bouquet de plumes, comme la tige grise d'une fleur bleue. Le tout est bâti sur fond jaune, dans un faux cadre mêlant trait noir et feuille blanche.

    Deux dates sont inscrites en bas à droite, sous la signature de l'artiste : les 15 et 16 mars 2003. La seule date du 16 mars apparaît sur une dizaine d'œuvres de la série. Signe qu'Yves Juhel pouvait en travailler plusieurs de front, s'immergeant ainsi sur de nombreuses semaines dans une même thématique. 

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (188) : petit et fier

    Yves Juhel 648-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 648. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Dans le bestiaire d'Yves Juhel, les chiens tiennent une très bonne place. L'artiste s'est plu à les représenter dans diverses attitudes, jouant avec les différentes races canines. Voici ici une sorte de petit terrier ébouriffé, assis et assez fier, peint de face. 

    Yves Juhel en a esquissé les contours à l'encre et au fusain, avant de s'emparer de la gouache, tant pour l'animal que pour le fond jaune. 

    Cette œuvre a été peinte le 25 août 2001, comme indiqué sous la signature, dans le coin inférieur droit. En cette fin août, l'artiste a ainsi peint de nombreux chiens, de toutes dimensions et sur tous supports, et plusieurs portent cette date du 25, à l'image du N° 642.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (187) : deux formes dans la brume

    Yves Juhel 671-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 671. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Ce dessin d'Yves Juhel, mêlant craie blanche, sanguine et fusain, s'inscrit dans une petite série de quatre œuvres datant d'août 1996, à l'image de celles numérotées 668 et 670. Elle peut aussi être rattachée à une série un peu plus importante, six autres dessins similaires semblant un peu antérieurs (ils portent la seule mention de l'année 1996, sauf un, daté d'avril), à l'image des 266270 et 271.

    S'il ne porte ni signature, ni mention de lieu, contrairement à d'autres dessins de la série, nous sommes bien ici en Corse, et certainement en présence de deux fantômes de châtaigniers, tels ceux qui peuplent les forêts où niche le village familial de Moïta. Deux squelettes, vestiges d'anciens feux de forêts, totems roux et décharnés, se font face, s'affrontent peut-être, dans une brume pas vraiment estivale. A moins que l'on ne soit ici au cœur même de l'incendie, entre fumée suffocante et flammes ravageuses.

    Une seule date est inscrite, au bas du dessins : le 8 août 96.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (186) : le mouton massif

    Yves Juhel 336-Photo PJ.JPG

    N° d'inv. 336. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Plutôt costaud, l'animal... Au premier coup d'œil, on pourrait penser à une vache. Mais non... L'artiste l'a indiqué au dos de la toile : il s'agit d'un mouton. La tête d'un brun clair se distingue sur un corps monolithique, énorme pavé rectangulaire et gris d'où se détachent des pattes trop courtes.

    On est ici au cœur de la grande série animalière peinte par Yves Juhel durant l'été 2001. De grand format (160x170), cette huile sur toile a occupé un mois de la vie de l'artiste, de début août à début septembre. Peu de travail sur le fond, mais beaucoup d'efforts et de retours sur le sujet lui-même, comme le prouve le nombre de dates inscrites au verso de l'œuvre : les 1er, 14, 16, 17 et 29 août, puis les 1er, 2, 3 et 4 septembre 2001.

    Cette huile a été achevée le même jour que la vache au teint jaune déjà présentée ici (N° 62). Mais surtout, de part ses dimensions, elle s'inscrit clairement dans la lignée des grandes toiles de cette série que sont, entre autres, le grand cerf (N° 179), l'étalon vert (N° 335), la vache et son veau (N° 333) ou le chimpanzé (N° 319). 

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (185) : paysage au ciel bleu

    Yves Juhel 95-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 95. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    En mars 2001, alors qu'il apporte la dernière touche à sa série des bouquets éclatés, Yves Juhel peint quelques paysages à l'huile, sur des toiles de petit et de moyen formats, à l'image de ceux numérotés 44 et 88. Des tableaux qui font écho à une plus vaste série, paysages en grand format peints entre 1999 et février 2001 (N° 331 ou 425, par exemple), ou à d'autres paysages épars.

    Celui-ci a été peint sur une toile de 29x36, les 4, 17 et 29 mars, comme l'a indiqué l'artiste au verso. Le ciel est bleu et parcouru de trainées nuageuses. La nature est sauvage, comme balayée par les vents au sommet d'une colline, d'un blanc laiteux, parsemée de fleurs d'un orange pâle. 

    O. D.