Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

études

  • L'œuvre de la semaine (295) : seul, abattu, accoudé

    Vignette 277.jpg

    N° d'inv. 277. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    L'homme est seul, épaules voûtées, abattu, accoudé à une table ou à un comptoir, sans visage, ses traits se fondant dans un décor gris et neutre. Ce dessin, réalisé en 65x50 au crayon ou au fusain, s'inscrit dans une série datée de 1990. Yves Juhel est alors l'auteur de plusieurs œuvres qui dépeignent misère, solitude, déchéance, harassement, mettant en scène des personnages aux contours grossiers. 

    Difficile de savoir si les dessins sont ici des travaux préparatoires aux huiles qu'il peint dans le même temps. Beaucoup semblent s'interpeler et se répondre. Ce dessin n'en reste pas moins signé et daté de l'année 1990.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (292) : d'après le Saint André, de José de Ribera

    Vignette 260.jpg

    N° d'inv. 260. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Yves Juhel a laissé de nombreuses études, de nombreux travaux préparatoires, de nombreuses œuvres inachevées. Du 10 au 19 mai 1995, il s'est ainsi essayé à dessiner d'après de œuvres de grands maîtres. Treize visages, très académiques, sont ainsi répertoriés pour cette période, dans l'inventaire de ses œuvres.

    Ce portrait de saint André reproduit ainsi, au format Raisin, un détail d'un tableau peint par José de Ribera (1591-1652) vers 1631 et exposé au musée du Prado, à Madrid. Yves Juhel y mêle fusain, sanguine, craie blanche et gouache, travaillant sur les contrastes entre ombre et lumière. Le tableau d'origine présente le saint torse nu, tenant sa croix dans sa main gauche. Yves Juhel n'en a retenu que le visage, sujet de ses travaux à ce moment.

     

    yves juhel,art,peintre,peinture,l'œuvre de la semaine,gouache,fusain,sanguine,craie blanche,papier,études,personnage,portrait,1995

    Saint André, huile sur toile (c. 1631), par José de Ribera

     

    Cette étude n'est pas signée, mais datée du 10 mai 1995. Le nom de José de Ribera figure entre parenthèses sous la date.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (278) : paysage calciné et orageux

    Vignette 612.jpg

    N° d'inv. 612. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Après la mort d'Yves Juhel, durant l'été 2003, plusieurs pochettes ont été retrouvées dans son atelier, en Corse. L'une d'elle contenait quelque 27 gouaches sur papier. Fonds ? Etudes ? Elles ne sont ni datées, ni signées, à l'image de celle-ci, semblant figurer un paysage sombre et calciné, dans le couchant, sur lequel pèserait un ciel d'orage.  Une gouache au format 32,5 x 50. A noter qu'une autre pochette contient une quinzaine d'œuvres équivalentes.

    O. D.

  • Les œuvres de la semaine (180) : les bras croisés

    yves juhel, art, peintre, peinture, l'œuvre de la semaine, encre, papier, 1994, études, anatomie            yves juhel, art, peintre, peinture, l'œuvre de la semaine, encre, papier, 1994, études, anatomie            yves juhel, art, peintre, peinture, l'œuvre de la semaine, encre, papier, 1994, études, anatomie

    N° d'inv. 244, 246 et 247. Prix : nous contacter. Photos : O. D.

     

    L'inventaire des œuvres d'Yves Juhel fait état de plusieurs études, à l'encre, au crayon ou au fusain, dessinées au début des années 1990. Et parmi ces études, on compte quelques séries anatomiques, dessins de mains, de pieds, de bras, de visages...

    Difficile de dissocier ces trois études, tant elles semblent sœurs. Ce triptyque de bras croisés a été dessiné à l'encre, sur papier (65x50) le 17 septembre 1994, comme l'artiste l'a indiqué au recto. Les traits sont grossiers, les doigts et les bras entremêlés, dans une même attitude, entre détermination et bravade.

    Au dos, l'artiste a apposé sa signature et son adresse, ajoutant des chiffres : "3" pour la 244, "4" pour la 246 et "5" pour la 247. Nous n'avons toutefois pas trouvé trace de dessins similaires portant les numéros 1 et 2.

    O. D.