Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2001 - Page 4

  • L'œuvre de la semaine (269) : "Le chien de Jacques mort"

    Vignette 572.jpg

    N° d'inv. 572. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    "Le chien de Jacques mort"... Drôle de titre pour cette œuvre mêlant encre et gouache sur papier au format 50x65, et qui paraît représenter un chien bien vivant. C'est du moins ce que semble indiquer l'inscription, que nous avons quelque difficulté à décrypter.

    Bien claires sont en revanche la signature de l'artiste et la date : le 13 juillet 2001. Un jour important dans le bestiaire d'Yves Juhel, avec pas moins de huit animaux portant cette mention : deux papillons, marquant la fin de cette série d'insectes, et six mammifères, cinq chiens (N° 381, 382 et 652) et un félin, peints selon la même technique, entre contours à l'encre noire et taches très diluées faites à l'encre ou à la peinture. 

    A noter que dans l'immense bestiaire d'Yves Juhel, le chien est souvent présent, sous différentes formes : huiles, dessins, gouaches, etc. 

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (266) : la mort du tigre ?

    Vignette 40.jpg

    N° d'inv. 40. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Le grand bestiaire d'Yves Juhel rassemble une grande diversité d'animaux : sauvages ou domestiques; insectes, poissons, oiseaux, mammifères; familiers de nos latitudes ou évoluant sous d'autres cieux... Avec quelques belles séries, et des récurrences. 

    La période faste en la matière, c'est l'été 2001. Des dessins au fusain en juin, puis des gouaches, et de nombreuses huiles, dont certaines débutées dès 2000 mais que l'artiste va achever durant cet été sauvage. Dans ce foisonnement animalier, Yves Juhel peint, en août, une poignée de tigres. Une gouache d'abord, le 14. Puis quelques huiles. Celle-ci, non signée, date du 20, comme indiqué au verso de l'œuvre. Tout comme la N° 28, un tigre couché. Une autre (N° 37) est datée du lendemain, le 21 août 2001.

    Les formats sont réduits, souvent atypiques, comme cette toile en 27x46. Difficile d'interpréter ici l'attitude et la posture de l'animal, dont la partie antérieure s'estompe hors du cadre. Exprime-t-il un contentement ? Est-il endormi ? Est-il en souffrance ? Est-il mort, comme semblent le suggérer ces rayures qui paraissent suivre la ligne des côtes décharnées, soulignant le squelette du félin ? Pas de réponse, à ces questions...

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (264) : le poisson puce

    Vignette 534.jpg

    N° d'inv. 534. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Durant la première quinzaine de juillet 2001, Yves Juhel peint une vingtaine de papillons, sur papier. Une série légère et colorée. Et au milieu, ce drôle de poisson. Un mélange de gouache très diluée, de fusain et d'encre pour cet animal tout rond, qui semble sorti de l'imagination l'artiste. Ce "poisson puce", tel qu'il le nomme, a été peint sur papier au format 50x65 le 6 juillet 2001. Il est unique, n'appartient à aucune série, mais fait écho à un autre poisson dessiné la veille au fusain. 

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (256) : le chevreau

    Vignette 358.jpg

    N° d'inv. 358. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Les dernières œuvres à l'huile d'Yves Juhel ont été peintes en septembre 2001, deux ans avant sa mort. Elles mettent un point final à une très riche série animalière et à un été particulièrement actif. Cinq tableaux portent mention de l'ultime date, le 22 septembre : ils ont été inventoriés sous les numéros 24, 55, 300, 360 et 358, celui que nous présentons cette semaine.

    Point commun entre ces dernières toiles, seule la tête des animaux est représentée, à l'image d'une autre série animalière, qu'il peindra à la gouache, l'été suivant.

    Gris et blanc dominent, sur ce tableau de 81x65 représentant ce qui semble être un chevreau, à l'attitude neutre et sereine. Avec toutefois cet étrange carré de couleur, dans le coin supérieur gauche, dont l'éclat déteint sur l'intérieur de l'oreille de l'animal. 

    Cette œuvre n'est hélas pas signée. Plusieurs dates sont inscrites, au verso : les 9, 13, 14, 19 et 22 septembre 2001. 

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (253) : animal dodu

    Vignette 304.jpg

    N° d'inv. 304. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    2001, l'année du grand bestiaire d'Yves Juhel... Des animaux de toutes sortes, peints dans toutes les dimensions. Et certains en grands formats, comme celui que nous présentons cette semaine, représenté sur une toile de 160x200. 

    Cet animal est difficile à identifier. Est-ce une vache ? Ou un cheval plutôt bien portant ? Un autre tableau, peint au même moment (N° 33), dans ce même rouge foncé, pourrait laisser penser qu'il s'agit d'un équidé. Mais aucune certitude. 

    Ce tableau est signé au recto. Au verso, deux dates sont inscrites : les 9 et 11 septembre 2001.

    O. D.