Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gouache - Page 3

  • L'œuvre de la semaine (288) : portrait sombre et halo blanc

    Vignette 387.jpg

    N° d'inv. 387. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Cinq œuvres d'Yves Juhel sont datées du 24 novembre 1993. Toutes jouent sur les contrastes entre noir et rouge-bordeaux, parfois blanc aussi. Trois d'entre elles représentent des scènes de vie renvoyant plus à des émotions, à des sentiments sombres, qu'à des représentations figuratives (N° 487 et 496). Le deux autres représentent d'étranges personnages, à l'image de nombre de ceux qui accompagnent l'artiste, dans ce qu'il peint à cette époque.

    Ici, le personnage est monolithique, fantomatique, presque lugubre et inquiétant, surmonté d'une tête surdimensionnée. Il est entouré d'un halo de brouillard blanc, amplifiant plus encore les contrastes, sur ce support de papier cartonné léger de couleur gris bleuté. Une feuille de petit format (25,5x20,5) abîmée et présentant des traces d'humidité  sur son côté gauche.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (287) : étude de paysage

    Vignette 556.jpg

    N° d'inv. 556. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Pas de date, ni de signature, pour ce paysage comme pour les dix autres de cette série. S'agit-il de fonds ? D'études ? De travaux préparatoires à des séries plus importantes, comme les grands paysages peints à l'huile sur toile, entre 1999 et 2000 ? Certaines pourraient le laisser penser, mais rien n'est certain.

    Ce paysage, mêlant gouache et pastel, a été réalisé en petit format, sur une feuille de papier de 16x25. Le ciel orageux pèse sur ce qui semble être des champs de blé bien mûrs. Ce contraste marqué entre ciel et terre est un des fils conducteurs de la plupart des paysages peints par l'artiste.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (286) : le cheval bleu

    Vignette 383.jpg

    N° d'inv. 383. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Un cheval de profil, crinière bleutée tombant en pluie sur son encolure... Yves Juhel déploie dans cette gouache sur papier (50x65) une grande partie de ce qui fait son identité artistique, au début des années 2000. Il joue avec les tâches et les coulures, ne s'embarrasse pas de détails mais fait preuve d'une grande finesse, détourne les couleurs mais respecte le sujet, l'animal qu'il dépeint.

    On est ici dans la grande période animalière de cet artiste, thème qu'il va décliner de bien des manières sur deux années, entre 2001 et 2002. Cette œuvre est datée du 13 août 2002. Le même jour, Yves Juhel en réalisera deux autres, qui lanceront une de ses séries les plus fascinantes, une galerie de portraits d'animaux domestiques, immortalisés de face, toujours à la gouache.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (281) : César souriant

    Vignette 409.jpg

    N° d'inv. 409. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Retour à l'ultime série peinte par Yves Juhel, en 2003. Une galerie de portraits, à la gouache sur papier au format 65x50, comptant près de 70 œuvres réalisées sur trois périodes.

    Celle-ci appartient à la première sous-série, peinte en mars, qui réunit 27 de ces gouaches. Les contours du personnage se réduisent à un ovale et deux lignes, esquissés en de multiples coups de pinceau très fins, en bleu et noir. Un seul œil, une bouche, et pourtant voici notre visage plus expressif que beaucoup d'autres, évoquant un grand sourire.

    Les plumes, élément récurrent de la série, sont bien là. Mais alors qu'elles sont la plupart du temps agencées en plumets verticaux, ici elles semblent former comme une couronne, de chaque côté d'une calvitie, à l'image de lauriers tressés sur une auguste tête césarienne. Ce portrait se distingue sur un fond aux nuances saumon et aux reflets bleutés.

    Cette gouache porte la date du 22 mars 2003, sous la signature de l'artiste. Une seule date, mais commune à de nombreuses autres œuvres de la série. Cinq d'entre elles ont ainsi été achevée ce même 22 mars.

    O. D.

     

  • L'œuvre de la semaine (280) : le bélier

    Vignette 625.jpg

    N° d'inv. 625. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Le bestiaire d'Yves Juhel peint en 2001 est constitué d'une succession de mini-séries. Après les dessins au fusain de juin viennent les gouaches, entre juin et mi-août. Puis les huiles, série commencée bien avant mais qui se déploie pleinement à partir de la seconde quinzaine d'août.

    L'œuvre présentée cette semaine appartient à la seconde période. Elle mêle l'encre et la gouache, sur papier, au format 50x65,5. Ce bélier (à moins qu'il ne s'agisse d'un mouflon) porte la date du 15 juillet. Deux autres gouaches ont été peintes ce même jour : la souris portant le N° 623 et le dindon inventorié sous le N° 580. Trois œuvres, trois animaux, et une même technique, tout en légèreté, en dilution, en transparences. Deux jours avant, Yves Juhel peignait une série de chiens, et il achevait sa série de papillons, commencée au début du mois. 

    O. D.