Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2002 - Page 2

  • L'œuvre de la semaine (262) : l'Indien

    yves juhel,art,peintre,peinture, gouache,papier,2002,personnages,indien

    N° d'inv. 696. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Durant l'été 2002, après sa galerie de portraits animaliers, Yves Juhel se lance dans une autre grande série, entre août et septembre : une trentaine de visages, réalisés à la gouache sur papier au format 65x50. Il y a là quelques œuvres s'apparentant à des autoportraits (672, 712, 714, 717...) et une série de personnages hauts en couleurs (692, 694, 699, 703, 709, 721...), portant quelques éléments et accessoires récurrents, les plus fréquents étant des chapelets de plumes.

    Cet Indien, dûment identifié comme tel par l'artiste qui l'a ainsi intitulé au recto, porte bien entendu ces plumes. Le portrait est rapidement esquissé, dans le mouvement, et l'homme est doté d'un œil unique, autre détail récurrent dans la série. Difficile ici de savoir s'il est peint de face ou de profil. Par les couleurs et la composition, il fait écho à un autre personnage de la même série, lui aussi intitulé "L'Indien", le N° 692. Une œuvre datée du 4 septembre 2002. Celle que nous présentons cette semaine a été commencée à cette même date, et achevée les 6 et 7 de ce même mois de septembre.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (254) : autoportrait au triangle blanc

    Vignette 714.jpg

    N° d'inv. 714. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    L'œuvre présentée cette semaine appartient à la série des portraits peints par Yves Juhel entre août et septembre 2002. Une trentaine de visages, représentés à la gouache sur des feuilles au format 65 x 50, avec quelques éléments récurrents, comme ces plumes que l'ont retrouvera sur des dizaines d'autres œuvres.

    Une seule œuvre d'Yves Juhel peut être considérée à 100 % comme un autoportrait. C'est celle que nous avons déjà présentée sur ce blog, identifiée sous le N° 672, et peinte entre les 17 et 26 août 2002. Pourtant, quelques autres sont clairement le reflet de l'artiste. Il y a d'abord la N° 712, peinte du 26 août au 8 septembre de la même année. Et puis il y a celle-ci, quelque peu mystérieuse, avec son triangle blanc masquant le visage, sans yeux, sans nez, sans bouche. La forme du visage semble correspondre à celle du peintre, et les dates qui apparaissent collent avec les autres représentations de la même veine (28 août, 31 août et 7 septembre). 

    Le plumet est ici présent, pendant sur le côté. Sa noirceur d'encre tranche avec le visage bleuté et la chevelure, très dilués. Une encre que l'artiste a utilisée pour signer son œuvre.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (242) : l'âne au fusain

    Vignette 662.jpg

    N° d'inv. 662. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Dans l'inventaire de l'œuvre d'Yves Juhel, l'année 2002 semble commencer à la toute fin du mois de juillet, avec quelques gouaches animalières, peintes jusqu'à la mi-août. L'artiste est alors en Corse, et il semble se chercher. Ou du moins cherche-t-il à lancer une nouvelle série. Inspiration qu'il trouvera à compter du 13 août, avec une grande galerie de portraits animaliers (essentiellement des vaches et des moutons) à voir ou à revoir ici.

    Au beau milieu des quelques gouaches annonçant cette série, Yves Juhel va dessiner quelques études, au fusain sur papier (65x50). Ainsi, pour la seule date du 2 août 2002, il a laissé sept dessins d'ânes, représentés sous toutes les coutures. Des dessins hélas non signés, et qui pourraient renvoyer à cet âne peint le 16 août 2002, et inventorié sous le numéro 679.

    yves juhel, art, peintre, peinture, l'œuvre de la semaine, fusain, papier, 2002, animaux, âne

  • L'œuvre de la semaine (234) : le mouton aux cornes vertes

    yves juhel, art, peinture, peintre, l'œuvre de la semaine, gouache, papier, 2002, animaux, ovins

    N° d'inv. 658. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Dans la vaste série des portraits animaliers de l'été 2002 (voir ici), voici un spécimen particulièrement coloré. Tête grise, oreilles noires, cornes vertes, corps d'un gris très dilué, toison jaune en cascade... Ce mouton, peint à la gouache sur papier, se détache sur un fond essentiellement beige, mais aussi d'un rouge foncé de même teinte que le cadre fixé par l'artiste à l'intérieur des limites de la feuille.

    Yves Juhel, comme souvent, joue ici avec les taches et les coulures, ces dernières s'échappant tant de la toison et des cornes, que de la tache constituant le corps ou du fond. 

    Deux dates ont été inscrites, en bas à droite, à côté de la signature de l'artiste : le 15 et le 16 août 2002. Une période prolifique pour Yves Juhel. La première date apparaît en effet sur une dizaine d'œuvres de la série, et la seconde sur une douzaine. 

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (230) : esquisse bovine

    Vignette 660.jpg

    N° d'inv. 660. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Dans l'œuvre d'Yves Juhel, les esquisses et autres travaux préparatoires sont légions. Ainsi, à la mi-août 2002, alors qu'il a entamé une nouvelle série de portraits animaliers, à la gouache sur papier, il prend son fusain et, le 17, réalise une série de dessins bovins. Il n'en délaisse pas pour autant le pinceau, puisque cette même date apparaît sur quelques-unes de ses gouaches.

    Sept de ces dessins du 17 août nous sont parvenus. A l'image de celui que nous présentons cette semaine. Ils ne sont pas signés, preuve que l'artiste devait plus les considérer comme des études que comme des œuvres abouties.

    O. D.