Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

âne

  • L'œuvre de la semaine (242) : l'âne au fusain

    Vignette 662.jpg

    N° d'inv. 662. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Dans l'inventaire de l'œuvre d'Yves Juhel, l'année 2002 semble commencer à la toute fin du mois de juillet, avec quelques gouaches animalières, peintes jusqu'à la mi-août. L'artiste est alors en Corse, et il semble se chercher. Ou du moins cherche-t-il à lancer une nouvelle série. Inspiration qu'il trouvera à compter du 13 août, avec une grande galerie de portraits animaliers (essentiellement des vaches et des moutons) à voir ou à revoir ici.

    Au beau milieu des quelques gouaches annonçant cette série, Yves Juhel va dessiner quelques études, au fusain sur papier (65x50). Ainsi, pour la seule date du 2 août 2002, il a laissé sept dessins d'ânes, représentés sous toutes les coutures. Des dessins hélas non signés, et qui pourraient renvoyer à cet âne peint le 16 août 2002, et inventorié sous le numéro 679.

    yves juhel, art, peintre, peinture, l'œuvre de la semaine, fusain, papier, 2002, animaux, âne

  • L'œuvre de la semaine (109) : quel âne !

    Yves Juhel 679-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 679. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Comme durant les beaux mois de 2001, Yves Juhel a peint énormément d'animaux pendant l'été 2002. Un production qui s'est toutefois concentrée sur un seul mois. En effet, l'artiste n'a, à notre connaissance et en l'état actuel de notre inventaire, laissé aucune œuvre datée entre le 22 septembre 2001 et le 27 juillet 2002. Gros passage à vide ? Oeuvres détruites ? Etat lacunaire de nos recherches ? Difficile à dire... Toujours est-il qu'à compter du 27 juillet, et jusqu'au 23 août, il a laissé une cinquantaine de peintures à la gouache et de dessins au fusain, représentant essentiellement des "portraits" d'animaux. Et dans toute cette série, pas moins d'une douzaine de gouaches portent la mention du 16 août 2002. 

    C'est le cas de cette gouache sur papier (65,5x50) représentant un âne, peint donc exactement au même moment que deux autres œuvres déjà présentées ici, la N° 568 (peinte les 14, 15 et 16), et la N° 384 (peinte les 16 et 19). Pour cet âne bleu de face qui regarde l'observateur d'un air un brin suspicieux, une seule date : celle du 16 8 02, journée particulièrement féconde dans l'œuvre de l'artiste.

    O. D.

  • Une vente publique le 11 avril

                    Vignette 55.jpg                                       Vignette 553.jpg

     

    Lundi 11 avril, à l'hôtel des ventes de Cergy-Pontoise, situé à Génicourt, dans le Val-d'Oise, la maison de ventes Aponem propose une vente aux enchères publiques, au catalogue de laquelle figurent deux œuvres d'Yves Juhel : une huile sur toile représentant un âne rouge (N° d'inventaire 55), et une gouache sur papier représentant un singe (N° d'inventaire 553). Ces deux œuvres, peintes en 2001, ont déjà été présentées sur ce blog. Elles figurent aux pages 77 et 78 du catalogue de cette vente (lots 179 et 180), qu'il est possible de visualiser en cliquant ici

    Ce n'est pas la première fois qu'Aponem s'intéresse à l'œuvre d'Yves Juhel. Déjà, en juin 2011, cette maison avait vendu une huile et une gouache animalières (numéros d'inventaire 367 et 385). Puis, en décembre 2014, c'est une autre gouache représentant un chien qui avait été vendue (N° d'inv. 382).

    A noter que l'exposition publique aura lieu samedi 9 avril de 11 h à 17 h et lundi 11 avril de 9 h à 12 h.

    O. D.

     

    Contact : Aurélien Lechertier, msa@aponem.com, tél. 01 34 42 14 50.

    Pour les modalités pratiques de cette vente, cliquer ici.

     

  • L'œuvre de la semaine (3)

    Yves Juhel 55-Photo PJ.JPG

                                                 N° d'inv. 55. Prix : nous contacter. Photo Pierre Juhel

     

    De son repaire de Moïta, en Corse, Yves a étoffé son bestiaire de toute une foule d'animaux que l'on croise là-bas, sur les hauteurs de la Castagniccia, au détour du moindre virage. Vaches, cochons, chèvres, ânes... Je me souviens de ces trois baudets qui, durant l'été 2005, passaient une grande partie de leur temps dans les rues du village, et devant lesquels il valait mieux céder le passage. Ils avaient le coup de dent facile, ces trois ânes...

    Cet âne rouge et vert, peint à la fin de l'été 2001, semble bien plus paisible. Datée des 4, 15, 19 et 22 septembre, et signée au verso, cette huile de moyen format (73x54) a déjà été exposée, notamment en Sologne, en 2010, 2011 et 2012, lors du Festival international de l'art animalier. 

    O. D.