Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • L'œuvre de la semaine (43)

    Yves Juhel 191-Photo OD.JPG

                                  N° d'inv. 191. Prix : contacter la Galerie de Bretagne. Photo : O. D. 

     

    En 2001, Yves Juhel a peint une grande série de portraits cyclopéens, à l'image des œuvres n° 202 et 205. Des portraits réalisés à la gouache sur papier, en 65x50.

    Si leur caractère cyclopéen ne fait aucun doute au premier coup d'œil, deux œuvres, dont celle-ci, confirment que l'intention de l'artiste était bien d'insister sur cette particularité physique de ces personnages aux visages en partie effacés, comme inachevés : sous la signature et la date (12 janvier 2001) figure cette précision : "cyclope".

    Encadrée et sous verre, cette œuvre était une des rares gouaches exposées en 2013 au domaine de Kerbernez, à Plomelin, dans le Finistère. Elle reste d'ailleurs visible, ainsi que nombre d'autres huiles et gouaches, à Quimper. Pour les voir, il suffit de contacter et de pousser la porte de la Galerie de Bretagne

    O. D.

  • Son œuvre dans les collections privées (15)

    Yves Juhel 467-Photo SMcD.jpg

                                                                 N° d'inv. 467. Collection privée. Photos SMcD

     

    Sans nul doute, cette petite huile sur toile (38x29,5) appartient à la série des fruits peints par Yves en 1997, au même titre que trois autres œuvres déjà présentées sur ce blog, les n° 65, 75 et 466, cette dernière toile faisant d'ailleurs partie de la même collection privée que la petite huile présentée ici.

    Comme pour la plupart des œuvres de cette série, nous n'avons qu'une indication de date, au recto, à côté de la signature : 1997. Une seule année, sans autre précision. Série des fruits ? Oui pour le style et pour l'année, mais juste un petit bémol, en raison du titre inscrit au dos de la toile : "La graine". Une graine sous le feu de lumières, sur un fond pâle qui se teinte en s'éloignant, en un second fond finement travaillé, comme patiné, donnant l'illusion d'un premier cadre. 

    Un premier, car une autre particularité de cette toile, c'est qu'Yves Juhel l'avait encadrée. Un cadre en bois (matière qu'Yves aimait travailler, si l'on se souvient notamment de sa formation à l'Ecole Boulle), peint en gris, et qui donne à l'œuvre une toute autre dimension, 47,5x39. 

     

    Yves Juhel 467 (encadré)-Photo SMcD.jpg

  • L'œuvre de la semaine (42)

    Yves Juhel 151-Photo OD.JPG

                                                            N° d'inv. 151. Prix : nous contacter. Photo O. D. 

     

    Le milieu des années 90, période des petites séries, des expérimentations multiples... Cinq arbres flamboyants restent de cette époque. Cinq majestueux qui semblent jaillir de terre. Faits de terre et de feu, même. Deux d'entre eux explosent en grand format, comme l'œuvre n° 309. Et trois en petits formats, comme cette huile sur toile de 38x29,5.

    Un tronc rouge émergeant d'une terre noire, comme une éruption faisant vivre un feuillage craquelé, derrière lequel semble couver un feu, une lave bouillonnante. Cet arbre, c'est sans conteste la rencontre du tellurique et de l'aérien. Une seule année pour figer cette vie, inscrite au dos de la toile : 1995, suivant une signature, Yves Juhel. On n'en saura pas plus sur le temps qu'il lui aura fallu pour peindre ce tableau. Un tableau puissant par lui-même mais qui, on le verra plus tard, prend tout son sens, au côté des deux autres arbres de même format...

    O. D. 

  • L'œuvre de la semaine (41)

    l'œuvre de la semaine, huile, toile, 2001, animaux, souris

                                                                                                   N° d'inv. 128. Prix : nous contacter. Photo O. D.

     

    Les fameuses séries animalières de 2001 comprennent une foule d'huiles sur toile de petit format, en 16x24. Parmi elles, quatre souris, dont voici un exemplaire. On y retrouve bien la touche d'Yves Juhel, cette peinture dans le mouvement, ce sujet faisant corps avec le fond, ces empâtements à la fois spontanés et travaillés, donnant vie et relief à la petite bête... Une œuvre signée, et datée du 18 août 2001.

    O. D.

  • Son œuvre dans les collections privées (14)

    Yves Juhel 463-Photo OD.JPG

                                                                                                          N° d'inv. 463. Collection privée. Photo O. D.

     

    Cette huile sur toile fait partie de la même collection privée et de la même série que le tableau inventorié n° 462. Même signature et même année, 1990; teintes identiques; thématique similaire, entre solitude et misère, voire peut-être ici une forme de douleur; mêmes personnages aux formes grossières, comme sculptés dans la glaise... Avec toutefois, ici, l'un des rares "gros plans" de cette série qui, pour l'essentiel, se compose plutôt de plans plus larges, de scènes et de situations assez identifiables.

    De dimensions moyennes (73x92), ce tableau s'intègre dans un petit cadre de bois noir réalisé par l'artiste.

    O. D.