Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

personnages - Page 2

  • L'œuvre de la semaine (262) : l'Indien

    yves juhel,art,peintre,peinture, gouache,papier,2002,personnages,indien

    N° d'inv. 696. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Durant l'été 2002, après sa galerie de portraits animaliers, Yves Juhel se lance dans une autre grande série, entre août et septembre : une trentaine de visages, réalisés à la gouache sur papier au format 65x50. Il y a là quelques œuvres s'apparentant à des autoportraits (672, 712, 714, 717...) et une série de personnages hauts en couleurs (692, 694, 699, 703, 709, 721...), portant quelques éléments et accessoires récurrents, les plus fréquents étant des chapelets de plumes.

    Cet Indien, dûment identifié comme tel par l'artiste qui l'a ainsi intitulé au recto, porte bien entendu ces plumes. Le portrait est rapidement esquissé, dans le mouvement, et l'homme est doté d'un œil unique, autre détail récurrent dans la série. Difficile ici de savoir s'il est peint de face ou de profil. Par les couleurs et la composition, il fait écho à un autre personnage de la même série, lui aussi intitulé "L'Indien", le N° 692. Une œuvre datée du 4 septembre 2002. Celle que nous présentons cette semaine a été commencée à cette même date, et achevée les 6 et 7 de ce même mois de septembre.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (244) : personnage torturé

    Vignette 160.jpg

    N° d'inv. 160. Prix : nous contacter. Photo :O. D.

     

    Deux gros yeux blanchâtres, un corps et deux bras, sur un fond oscillant entre nuit et flammes rouges. Le tout peint avec beaucoup de matière, du volume, du mouvement et de la spontanéité... Le tableau présenté cette semaine appartient à une série de personnages à grosse tête peints par Yves Juhel dans toutes les dimensions, entre fin 1993 et 1995.

    Il est signé et daté, au dos, de la seule année de 1994. Une série dans laquelle on retrouve plusieurs œuvres déjà décrites sur ce blog, à l'image de celles numérotées 154, 158307 ou 357. Il est de petite taille (22x16) et a été ceint d'un galon noir.

    O. D. 

  • L'œuvre de la semaine (239) : la dernière gouache

    Vignette 415.jpg

    N° d'inv. 415. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    La forme pourrait faire penser à celle d'une coupe du monde de foot. Pourtant, c'est bien de l'un des portraits peints par Yves Juhel dont il s'agit. Et pas n'importe quel portrait : c'est en effet la dernière œuvre datée de l'artiste, peinte le 25 juillet 2003, quelques jours avant sa mort accidentelle.

    Cette gouache sur papier (65x50) fait partie d'une vaste galerie de portraits où l'on retrouve quelques éléments récurrents, comme les petits plumets ou encore l'œil unique. Une série commencée en mars 2003, et qui n'a cessé d'évoluer, au fil des mois, comme peut le voir dans la rétrospective, en cliquant ici

    Comment souvent, et notamment dans cette série, le fond est très élaboré. Il esquisse ici un faux cadre blanc, aux marges de la feuille de papier.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (237) : une tête ronde et grise

    Vignette 198.jpg

    N° d'inv. 198. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Tout au long de sa courte carrière, Yves Juhel a réalisé plusieurs galeries de portraits. Au début de l'année 2001, il se lance ainsi dans une série de cyclopes. Une vingtaine d'œuvres, à la gouache et au fusain, auxquelles il convient d'en ajouter deux, peintes en juin de la même année, ainsi que plusieurs ébauches, non datées, ressemblant à des fonds et des formes de têtes esquissées.

    Nous avons déjà présenté plusieurs œuvres extraites de cette série, sur ce blog. Comme, entre autres, celles répertoriées sous les numéros 191, 199 ou 202. Celle de cette semaine est totalement dans la même veine. Un œil unique, une seule oreille, une tête ronde... Le teint est d'un gris rosâtre, et le visage semble recouvert partiellement d'un turban ou d'un cheche blanc. Pour les contours, l'artiste a utilisé le fusain, en traits vifs. Quant au fond, lui aussi dans les tons gris, il semble tourner autour de ce portrait, en larges coups de pinceau, amplifiant sa rondeur.

    Dans le coin inférieur droit, l'artiste a laissé sa signature, ainsi que la mention 01, correspondant tant à l'année qu'au mois de la réalisation de cette oeuvre, peinte sur papier au format Raisin. 

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (235) : le nu et la poutrelle

    Vignette 838.jpg

    N° d'inv. 838. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Nous sommes ici dans les premières années de la carrière artistique d'Yves Juhel. Fin 1991 et début 1992, toujours intéressé par les corps et dans la foulée de ses scènes de rue et de misère, il peint quelques nus (voir par exemple les œuvres inventoriées sous les numéros 82 et 835)

    Celui présenté cette semaine est le premier de la série. Peint à l'huile sur une toile de 131x98, il est daté, au recto, dans le coin inférieur droit, du 24 décembre 1991, inscription figurant au côté des initiales de l'artiste.

    Dans un décor composé d'une poutrelle métallique (que l'on retrouve par exemple dans deux dessins, numérotés 485 et 489, réalisés à la même époque), le personnage, qui semble drapé de noir, présente une partie de son buste rose-brun, une silhouette bleue, de la tête aux pieds (de la même couleur que la signature et la date), ayant été ajoutée en guise de touche finale.

    O. D.