Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

1999 - Page 4

  • L'œuvre de la semaine (5)

    Yves Juhel 187-Photo PJ.JPG

             N° d'inv. 187. Prix : contacter la Galerie de Bretagne. Photo Pierre Juhel

     

    En 1999, Yves Juhel a réalisé une série de bouquets en vases ou en pots, annonçant déjà ses bouquets éclatés des années 99 à 2001. Une série vraisemblablement peinte au printemps (certaines de ces huiles sur toiles sont datées d'avril, d'autres portent juste la mention de l'année).

    Au total, une quinzaine de ces bouquets sont recensés : quelques petits et moyens formats, mais surtout une dizaine de grands formats, comme ce tableau de 183x130, actuellement exposé à la Galerie de Bretagne, à Quimper (29). Au dos, la toile est signée et datée (1999). S'il n'y a aucun doute quant au thème abordé ici, il est évident que chacun y voit ce qu'il aime y voir. Ainsi, Henry Le Bal, de la Galerie de Bretagne, s'est plu à imaginer un titre à cette œuvre : les Ailes d'anges...

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (1)

    Yves Juhel 182-Photo PJ.JPG

                                                                           N° d'inv. 182. Prix : voir Galerie de Bretagne. Photo Pierre Juhel

     

    Chaque semaine, je présenterai sur ce blog une des œuvres laissées par Yves. Et pour ouvrir ce rendez-vous hebdomadaire, voici un paysage flamboyant, peint entre le 22 octobre et le 11 novembre 1999. 

    Après une série de paysages petits formats dans les années 1997-98, Yves Juhel a repris cette thématique, entre fin 1999 et 2001, s'attaquant cette fois à des formats plus conséquents. Il a laissé, notamment, une petite dizaine de ces paysages peints à l'huile sur des toiles de 180x180. 

    Ce paysage est actuellement visible à la Galerie de Bretagne, à Quimper. Il a en effet été exposé dans le cadre de l'événement que nous avions organisé au domaine de Kerbernez, au printemps 2013, et reste depuis visible au grand public qui passerait par cette belle galerie cornouaillaise. Henry Le Bal, le responsable de la galerie, l'avait d'ailleurs sélectionné pour en faire l'affiche de l'exposition. Cette toile, à laquelle Yves n'avait pas donné de nom, avait alors fortement inspiré le titre donné à l'exposition : "Parfums de flamme".

    O. D.