Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2003 - Page 3

  • L'œuvre de la semaine (155) : comme un œil au milieu du visage

    yves juhel, art, peintre, peinture, l'œuvre de la semaine, gouache, papier, 2003, personnage, plumes

    N° d'inv. 397. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Plus que d'autres œuvres de cette série, cette gouache sur papier est une invitation au doute. On est ici en 2003, quelques mois avant sa mort, et Yves Juhel poursuit ses rencontres avec d'étranges personnages. Les séries s'enchaînent, cohérentes, laborieuses, pleines d'expérimentations. Mais que reste-t-il ici de ces visages en forme de 2, portant plumets ? Plus que jamais, ce personnage est éclaté. Son œil unique et jaune orangé se balade au milieu de la figure, à gauche. Mais on frôle l'abstraction...

    Pourtant, on est bien au cœur de la série d'alors. Il n'y a qu'à voir les gouaches inventoriées sous les numéros 399, 407 ou plus encore 411, pour s'en convaincre.

    Celle-ci a été peinte au mois de mars 2003. Pas moins de quatre dates figurent sous la signature, en bas à droite : les 16, 18, 21 et 22. Quatre jours, comme autant de superpositions, du fond au sujet, et jusqu'aux éléments de feuillage semblant camoufler ce personnage.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (149) : portrait aux couleurs de l'automne

    Yves Juhel 376-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 376. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Des personnages peints par Yves Juhel, nous en avons déjà présentés un grand nombre sur ce blog. Celui-ci appartient à l'ultime série de l'artiste : 57 gouaches sur papier (65x50), peintes entre mars et fin juillet 2003, avec une interruption d'avril à mi-mai. Avec de nombreuses similitudes dans la forme de ces têtes, et des éléments récurrents (œil, plumes, feuillages...).

    Ici, le personnage est tellement stylisé qu'il s'apparenterait presque à un arbre aux couleurs de l'automne. La forme est celle d'un globe, et l'ensemble a été peint sur un fond très travaillé, dans un cadre tel que l'artiste aimait s'en bâtir à l'intérieur même de son support.

    Cette gouache a été peinte en un jour, le 7 juin 2003.

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (140) : pâle portrait

    yves juhel, art, peintre, peinture, l'œuvre de la semaine, gouache, papier, 2003, personnages

    N° d'inv. 441. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Il s'agit ici de la septième gouache datant de mars 2003 présentée sur ce blog. Des gouaches peintes sur papier au format 65x50, et composant une grande galerie de portraits : pas moins de 24 personnages (voire plus, si l'on y ajoute ceux que l'artiste n'a pas datés mais que l'on peut rattacher à cette période), pour une de ces vastes séries chères à Yves Juhel. Une série qu'il reprendra dès fin mai, puis en juin et en juillet de cette même année, ajoutant encore quelques dizaines de portraits à cette grande famille.

    Dans sa composition générale, cette gouache, très aquarellée, s'apparente à celles inventoriées sous les numéros 190 et 393, œuvres  peintes à peu près aux mêmes dates. Celle-ci est ainsi datée des 16 et 17 mars 2003. Ici, le fond vert pâle se détache d'un cadre blanc. Les contours du personnage, esquissés à la peinture blanche, s'avèrent encore plus difficiles à distinguer. D'ailleurs, s'il n'était pas intégré à une série, pourrait-on encore y voir un portrait ? 

    O. D.

  • L'œuvre de la semaine (121) : personnage dans la brume

    Yves Juhel 420-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 420. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Avec cette gouache sur papier (65x50), nous sommes dans la même série que les œuvres inventoriées sous les numéros 431 et 442. A savoir l'ultime série de personnages peints par Yves Juhel dans sa maison de Corse en juillet 2003, soit quelques semaines avant sa mort.

    Des séries de personnages, nous avons déjà vu que, durant sa carrière, l'artiste en avait peintes quelques-unes. Avec celle-ci, les caractéristiques des visages s'estompent de plus en plus. D'ailleurs, est-on certain qu'il s'agit encore d'une figure humaine ? La forme globale est là, et les perles noires (attribut que l'on retrouve dans la gouache qui porte le N° 431) laissent à penser que ce personnage aveugle porte un collier. Mais c'est tout...

    Ici, Yves Juhel a superposé les couches, donnant à l'arrivée une sensation de brume. Son fond saumoné, très travaillé, laisse un cadre blanc sur les pourtours de la feuille. Au cœur, des touches bleu-vert donnent du relief à cette tête, dont le blanc de neige ne fait qu'accentuer la sensation brumeuse. Les perles, d'un noir d'encre, peintes en guise de touche finale, tranchent sur l'ensemble, apparaissant presque comme le seul élément réel de la composition.

    Cette gouache est signée, et datée du 13 juillet 2003.

    O. D.

     

  • L'œuvre de la semaine (111) : un portrait parmi tant d'autres

    Yves Juhel 417-Photo OD.JPG

    N° d'inv. 417. Prix : nous contacter. Photo : O. D.

     

    Mais quel est donc ce personnage qu'Yves Juhel a peint près d'une soixantaine de fois, entre mars et juillet 2003 ? Toujours ce plumet au côté... Encore cet oeil unique, qui apparaît ici sur le bleu du visage... Et puis cette forme de 2... C'est maintenant le dixième portrait de cette série que nous présentons sur ce blog (voir, entre autres, les N° 373, 407 ou 411), et toujours le même mystère...

    Tous ont été peints à la gouache, sur papier au format Raisin (65x50), et la série propose une extraordinaire diversité de nuances, de variations, d'approches, tout en maintenant une ligne claire aux formes et accessoires récurrents. Pour cet exemplaire, pas de signature de l'artiste, mais plusieurs dates, s'entrecroisant avec celles de nombreuses autres oeuvres, et donc rappelant qu'Yves se plaisait à laisser une œuvre de côté et à y revenir quelques jours, voire quelques semaines plus tard, même pour des gouaches. Celle-ci est ainsi datée des 18, 21 et 22 mai 2003, puis du 25 juin de la même année.

    O. D.